Qu’est-ce qu’un éleveur ?

Qu’est-ce qu’un éleveur ?

J’ai lu ce texte sur internet, je ne sais pas de qui il est, je me permet juste de le copier ici car être éleveur ce ne sont pas que de bons moments… On voit qu’il a été écrit avec passion, et même si je ne me reconnais pas entièrement dans ce portrait car je ne suis pas une extrémiste et j’ai fait le choix d’avoir un petit élevage familial qui me permette d’apprécier mes chats individuellement, comparé à d’autres qui possèdent 10 à 15 chats sans compter les bébés … Et je voulais donc le partager ici.

L’éleveur,

Ce qu’on ne vous a jamais dit sur lui !
il a renoncé aux grasses matinées
Ses chats sont moins bien élevé que ceux des autres
il n’ a une vie sociale qu’à certaines périodes
il pleure pour ses chats comme s’il n’en n’avait qu’un
il en parle avec tant de passion qu’il vous saoule pendant des heures
il dépense sans compter à bien des niveaux
il se privera pour subvenir à leurs besoins
il étudie, il apprend pour améliorer les choses
il supporte l’ignorance
il subit la critique
il est trainé dans la boue (par plus sale que lui !)
il fait des sacrifices que peu sont capables de faire
il fait des sacrifices tous les jours, toute l’année
il n’a pas une vie normale aux yeux des autres
il se décommande souvent pour une urgence
il n’a presque pas d’amis… sauf les vrais…
il doit se plier à des règles strictes
il doit rendre des comptes
il y met tout son temps libre
il y met tout son coeur
il est disponible presque jour et nuit
il a l’air dur … mais dedans il a un coeur grand comme ça
Vous l’avez reconnu ? C’est quelqu’un de formidable n’est ce pas…
Élever… C’est des sacrifices sans compter … C’est aimer sans mesure…
Élever… C’est voir mourir ceux qui nous ont tant donné et avoir la force de recommencer…
Elever… C’est voir mourir toute une nichée sans rien pouvoir faire…
Élever… c’est pleurer sa chatte morte pour donner la vie…
Élever… C’est s’entendre dire que c’est simple, qu’on fait du pognon …
Elever…C’est se faire plus d’ennemis à chaque victoire
Elever… C’est prendre des coups et avoir la force de se relever
Tout cela… pour qui ? Pour…quoi ?
Dans le seul but de partager avec vous l’Amour d’une race,
Dans le seul but de vous offrir un compagnon inoubliable qui changera peut être votre vie
Dans le seul but de vous voir heureux…
Alors, maintenant, l’éleveur… vous le voyez comment ?

Malygos grandit bien !

Malygos grandit bien !
20160731_174947
Malygos à son arrivée à 4 mois

Le bonhomme a un peu plus de 6 mois et est déjà plus grand et plus gros que ses 2 fiançées Leia et Letti.

Il commence aussi déjà à s’intéresser à elles autrement que pour faire de la bagarre…

La première portée arrivera probablement pour fin décembre, début janvier.

img_20160807_085142-1

?
?
14203592_550116661839717_1778039132_o
Malygos qui adore se coucher sur nos mains qui tiennent la souris à ma fille et moi ! Allez savoir pourquoi !

Malygos !

16/07/2016

Et bien voilà, Malygos est parmis nous. Nous mettrons plus de photos dès qu’il se1468167821284 sera bien acclimaté.1468158813100

1468168016942

 

 

 

1468167815261

 

 

 

 

 

 

 

 

 

04/07/2016

Si tout va bien dimanche prochain, le 10 juillet; nous allons voir un petit mâle. Repartirons-nous avec ?Elevage de Bleu russe et Nebelung
Je l’espère. Il est déjà très prometteur. De beaux yeux qui tirent bien sur le vert, un beau profil et une fourrure pas trop foncée, même si j’aurais aimé qu’il soit plus clair.

Vivement dimanche !

 

 

Qui suis-je ?


Facebook : https://www.facebook.com/Chatteriedelabrumebleue/
Blog : Des filles et des chats
Instagram : @meredenis
Mail : chatterie@delabrumebleue.fr


stefQui suis-je ?

Je m’appelle Stéphanie, mariée, 4 enfants, deux petites, deux très grands, qui ont l’habitude des animaux, surtout des chats.

J’ai toujours aimé les animaux. Petite fille mes parents m’ont laissé en ramener de toute sorte à la maison, têtards, oisillons tombés du nid, chaton trouvé dans un caniveau. Mes grands parents habitant à la campagne j’ai également pu côtoyer pas mal de bêtes comme des poules, canards, oies, moutons, vaches, chevaux…  Mais ma préférence a toujours été pour les chats, leur beauté, leur élégance, leurs ronrons…

Pourquoi le chat de race ?
J’ai eu plusieurs chats, trouvés ou pris à la SPA, tous mal sevrés et avec des problèmes comportementaux, ils mordaient, griffaient et il a fallut à chaque fois plusieurs mois pour les rendre sociables… Jusqu’au jour ou j’ai eu un coup de foudre pour le Sacré de Birmanie grâce à une amie que j’ai accompagné pour aller voir une portée et en réserver un et je m’en suis réservé une aussi ! Ce fût un amour de chatte. Tatoum, tellement douce et gentille, toujours à chercher notre contact, tellement différente de mes autres chats. J’ai appris plus tard que l’éducation de la mère était primordiale et qu’il ne fallait jamais retirer un chaton à sa mère avant 3 mois, mais aussi que la manière dont l’éleveur puis le maître du chat ensuite le traite aussi était très importante, même après ses 3 mois.

Pourquoi les bleu russes et Nebelung ?
Après le décès de Tatoum, ma grande fille qui avait été élevée avec elle a refusé que nous reprenions un sacré de Birmanie, ca lui faisait trop de peine.  Je ne connaissais pas les Russes à l’époque, et encore moins les Nebelung. J’ai commencé à chercher du coté des chartreux que j’ai toujours trouvé très classe mais sans aimer leurs gros yeux orange. Et un jours je suis tombée par hasard sur une photo du Bleu russe, magnifique et majestueux, et là ce fut le déclic ! Tout le monde a adhéré à la maison, c’était notre chat !
En recherchant un éleveur, je suis tombée sur certains qui élevaient aussi des Nebelung et là 2ème déclic ! Il m’en fallait un aussi !  Le coup de foudre.

Pourquoi l’élevage ?
Pour l’amour des chats, le bonheur de voir naître et grandir ces petites boules de poils et de participer à rendre heureux son futur propriétaire. Nous avons déjà fait faire des portées à l’une de nos chattes il y a quelques années, comme beaucoup, et nous avons eu beaucoup de bonheur à élever ses petits puis beaucoup de peine à s’en séparer. Nous avons ensuite décidé d’officialiser la chose et de faire ça dans un cadre réglementé après une bonne formation.
Mais aussi, ces deux races cousines étant trop méconnues j’ai eu envie de faire parler d’elles et de participer à enrichir le patrimoine génétique du Nebelung, ce chat magnifique, tellement doux et affectueux et tellement rare.

 

Elevage de Nebelung et de Bleu russe